Tous les articles par Stéphanie

Le Marathon des Mots : rencontre avec Carole Fives

Dimanche 30 juin à 10h30 : rencontre avec l’autrice autour de son dernier roman : Tenir jusqu’à l’aube paru en 2018 chez Gallimard dans la collection L’arbalète.
Pour se mettre en appétit (littéraire), un petit déjeuner vous sera offert dès 10h00 par vos libraires préférées.

 

Horaires d’été : durant les mois de juillet et août (ainsi que le 2 septembre) la librairie sera fermée les LUNDI. Du mardi au samedi aucun changement . 

Les coups de cœur – présentation du 5 octobre 2018

Les romans, polars et récits par ordre alphabétique d’auteur :

Kanaky de Joseph Andras, éditions Actes Sud – 21€ (roman francophone)
La belle de Casa de In Koli Jean Bofane, éditions Actes Sud – 19€ (roman francophone)
La où les chiens aboient par la queue de Estelle-Sarah Bulle, éditions Liana Levi – 19€ (roman francophone)
L’abattoir de verre de John Maxwell Coetzee, éditions Seuil – 18€ (Roman traduit de l’anglais – Afrique de sud)
Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard, éditions de Minuit – 15€ (roman francophone)
La vrai vie de Adeline Dieudonné, éditions L’Iconoclaste – 17€ (roman francophone)
Des raisons de se plaindre de Jeffrey Eugenides, éditions de L’Olivier – 22,50€ (Nouvelles traduites de l’anglais – Royaume Uni)
Helena de Jeremy Fel, éditions Rivages – 23€ (polar)
À son image de Jérôme Ferrari, éditions Actes Sud – 19€ (roman francophone)
À ce point de folie de Franzobel, éditions Flammarion – 22,90€ (roman historique traduit de l’Allemand)
Camarade papa de Gauz, éditions Le Nouvel Attila – 19€ (roman francophone)
Le semeur de mort de Patrick Guillain, éditions de L’Aube – 19,90€ (polar)
Deux mètres dix de Jean Hatzfeld, éditions Gallimard – 18,50€ (roman francophone)
Un monde à portée de main de Maylis de Kerangal, éditions Verticales -20€ (roman francophone)
La nuit des béguines de Aline Kiner, éditions Liana Levi – 11€ (sortie poche – roman francophone)
Manuel de survie à l’usage des jeunes filles de Mick Kitson, éditions Métailié – 18€ (Roman traduit de l’anglais – Écosse)
La robe blanche de Nathalie Léger, éditions P.O.L – 16€ (roman francophone)
Le sillon de Valérie Manteau, éditions Le Tripode – 17€ (roman francophone)
Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu, éditions Actes Sud – 21,80€ (roman francophone)
Continuer de Laurent Mauvignier, éditions de Minuit – 8,50€ (sortie poche – roman francophone)
Rivière tremblante de Andrée Michaud, éditions Rivages – 21€ (Polar/roman noir)
La papeterie Tsubaki de Ito Ogawa, éditions Picquier – 20€ (roman traduit du Japonais)
Invasion de Luke Rhinehart, éditions Aux Forges de Vulcain – 22€ (Roman traduit de l’anglais – Etats-Unis)
Milly Vodovic  de Nastasia Rugani, éditions Memo – 16€ (roman francophone)
Évasion de Benjamin Whitmer, éditions Gallmeister – 23,80€ (Roman traduit de l’anglais – Etats-Unis)

Les BD par ordre alphabétique d’auteur :

Les rigoles de Brecht Evens, éditions Actes Sud BD – 29€
Moi, ce que j’aime c’est les monstres, volume 1 de Emil Ferris, éditions Monsieur Toussaint Louverture – 34,90€
Les grands espaces de Catherine Meurisse, éditions Dargaud – 19,99€
L’âge d’or, volume 1 de Cyril Pedrosa et Roxanne Moreil, éditions Dupuis – Aire Libre – 32€

Le Marathon des Mots

À l’occasion du Marathon des Mots, la Librairie Les Passantes s’associe à quatre évènements exceptionnels :
Le jeudi 28 juin à 18h00 à la librairie : rencontre avec Léonor de Récondo pour Point Cardinal son dernier roman.
Le jeudi 28 juin à 20h30 à la salle des mariages à Launaguet : Lise Laffont lit Je vais bien, ne t’en fais pas d’Olivier Adam.
Le vendredi 29 juin à 18h30 à la Médiathèque les Granges à Saint-Jean : Clément Carabédian lit Brasil de Jean-Paul Delfino, lecture suivie d’une rencontre avec l’auteur.
Le samedi 30 juin à 15h00 au Château de Malpagat à L’Union : rencontre avec Jean-Baptiste Andrea pour Ma reine, son premier roman.

The promised neverland

par Kaiu Shirai & Posuka Demizu

Résumé :
Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et petites sœurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de Maman qu’ils considèrent comme leur véritable mère. Un soir, ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible.

Coup de cœur :
Découvrez cette nouvelle série surprenante, originale et terrifiante qui marque le renouveau du Shonen. Un scénario ingénieux et intelligent, maîtrisé à la perfection, un beau sens du rythme et un dessin d’une grande qualité : énergique et presque enfantin, qui tranche avec l’ambiance horrifique.
Une dystopie haletante, au cœur d’un univers fantastique et cruel. Déjà un hit !
À partir de 12/13 ans

L’atelier des sorciers

par Kamome Shirahama

Résumé :
Coco rêverait d’avoir des pouvoirs magiques mais la petite fille mène une vie tranquille avec sa mère dans un village. Un jour, après avoir observé un sorcier jeter un sort, elle se met en tête de l’imiter.

Coup de cœur :
Plongez dans un univers de fantasy et de magie avec Coco, apprentie sorcière et héroïne merveilleusement attachante de cette nouvelle série haletante.
Un manga ensorcelant au graphisme à couper le souffle. Une ambiance qui empreinte aux œuvres de Hayao Miyazaki et à Harry Potter : sublime, superbe, magique !!!
À partir de 11 ans.

Maman

par Hélène Delforge & Quentin Gréban

Résumé :
Une galerie de portraits de mères, de tous les pays et de toutes les époques.

Coup de cœur :
Un hommage tendre et poétique à toutes les mamans du monde. De beaux textes travaillés et les sublimes aquarelles de Quentin Gréban.
Une belle idée cadeau pour une naissance ou la fête des mères.
Une merveille !

Tout ce qu’il faut pour une cabane

par Carter Higgins & Emily Hughes

Résumé :
Inventaire poétique sur les différentes formes de cabanes et sur la manière de les bâtir.

Coup de cœur :
Une ode au temps de l’enfance et à l’inventivité servie par les illustrations belles et tendres de Emily Hughes (l’auteur de « Sauvage » aux éditions Casterman).
Un très bel album qui sent bon les vacances et les étés ensoleillés.

Le Grand Poulpe

par Angélique Villeneuve

Résumé :
Un poulpe possède des tentacules qui ont chacun une personnalité différente : le premier est amoureux, le deuxième est gourmand, etc. Seul le huitième semble n’avoir aucune utilité. Mais quand une murène le dévore, le poulpe se sent bancal. Le tentacule repousse et l’animal se rend compte qu’il lui permet de maintenir son équilibre.

Coup de cœur :
Un beau voyage aquatique au côté d’un animal singulier, sensible et attachant. Un dessin tout en mouvement qui nous fait découvrir le quotidien de ce grand poulpe au grand cœur qui sait danser, aimer, décorer et se battre mais aussi réparer les malheurs.
A partir de 4 ans.