Tous les articles par Stéphanie

L’enfant qui

par Jeanne Benameur

Résumé :
Ébranle par la disparition inexpliquée de sa mère, un enfant tente de trouver sa place et sa présence dans le monde. Son père et sa grand-mère l’accompagnent dans cette quête.

Coup de cœur :
Un texte court et dense qui tient plus du conte que du roman. La narration est singulière, saisissante, le narrateur parle à l’enfant en lui disant « tu » et dans le même temps, s’adresse au lecteur et l’accompagne.
Tissée de poésie, la voix de Jeanne Benameur est bouleversante  !
Puissant et sublime, d’une incroyable richesse… dans la lignée des Demeurées.

Mémé Dusa

par Anne Schmauch

Résumé :
Hélène, 9 ans, timide bonne élève, pense que ses parents lui cachent des choses à propos de ses origines grecques. Avec son frère, ils se retrouvent parachutés en Grèce antique parmi les dieux et les monstres et, surprise, parmi eux se trouve Mémé Dusa, qui est en réalité la vraie Médusa.

Coup de cœur :
Une aventure rocambolesque mêlant mythologie grecque, magie, humour, voyages dans le temps, mystères, suspense, action et personnages attachants.
Tous les ingrédients d’une lecture palpitante !
Dès 8/9

Rufus le fantôme

par Chrysostome Gourio

Résumé :
Rufus, un jeune fantôme, va à l’école avec des zombies, des vampires, des loups-garous. Son père a déjà tracé son avenir, mais lui a d’autres ambitions : il veut devenir la mort en personne. Avec son copain Octave, un zombie stylé, il entame un stage auprès de Melchior, la mort qui habite au fond du cimetière, pour intégrer la multinationale La Mort Inc.

Coup de cœur :
Une histoire attachante et terrifiante, pleine de fantômes, de zombies, de vampires et de loup-garous. Avec la présence exceptionnelle de LA MORT en personne !
Tout ce qu’il faut pour claquer des dents et des genoux !
Intelligent, drôle et décalé, ce roman ravira les jeunes lectrices et lecteurs.
Avec en bonus : des bonus drôles et inventifs !
Dès 8/9 ans.

Sauveur et fils (saison1)

par Marie-Aude Murail

Résumé :
Sauveur Saint-Yves, psychologue clinicien, essaye de tirer d’affaire des enfants comme Margaux, 14 ans, qui se taillade les bras, Cyrille, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, ou Gabin, 16 ans, qui joue toute la nuit aux jeux vidéo et sèche l’école. Occupé par les problèmes des autres, il oublie son fils, Lazare, 8 ans, sur qui pèse un secret.
Pépite des lecteurs France Télévisions 2016 (Grands).

Coup de cœur :
Marie-Aude Murail excelle dans l’art de dire le sensible, le difficile, voire le dramatique, sans jamais tomber dans le pathos. Avec finesse, tendresse, bienveillance et beaucoup d’humour, elle nous montre la vie et nous la fait aimer. Un livre qui fait un bien fou !
Dès 14 ans.
Consigne importante : ne pas s’arrêter à la couverture !

Déjà parus les saisons 2 et 3 :

Comment (bien) rater ses vacances

par Anne Percin

Résumé :
Maxime Mainard choisit de passer ses vacances avec sa grand-mère, pensant rester tranquillement devant son ordinateur. Mais lorsque celle-ci est victime d’une crise cardiaque, il se retrouve seul durant l’hospitalisation.
Prix Chronos de littérature (4e-3e).

Coup de cœur :
Un roman initiatique intelligent, original, drôle et tendre. L’action se déroule le temps d’un été, le temps pour Max de grandir, de sortir de sa coquille adolescente (et accessoirement de derrière l’écran de son ordinateur) et de plonger la tête la première dans « la vrai vie ».
Le héro, un jeune homme de 17 ans, est touchant et attachant, roi de l’humour décalé et de l’auto-dérision. Drôle, réjouissant et jubilatoire !
À lire absolument !
Dès 13 ans.

Handi-Gang

par Cara Zina

Résumé :
Djenna vit à Lyon avec Sam, son fils handicapé. Depuis quelque temps, elle s’inquiète pour lui. Un jour, elle décide de le suivre. Elle l’observe s’arrêter devant un groupe de jeunes invalides, avec lesquels il a décidé de se rebeller en s’en prenant aux lieux qui leur sont inaccessibles.

Coup de cœur :
Un roman plein d’une colère communicative, de frustration et d’humour (de beaucoup d’humour) .
Léger, intelligent et rythmé, un texte d’une énergie folle dont se détachent des personnages incarnés et attachants.
Un uppercut que l’on reçoit avec un grand plaisir !
Pertinent, impertinent et jubilatoire !

Quand sort la recluse

par Fred Vargas

Résumé :
Trois hommes sont récemment morts des morsures de la recluse brune, une araignée venimeuse. Contre toute vraisemblance, le commissaire Adamsberg suspecte une série de meurtres.

Coup de cœur :
D’abord, il y a le titre, tissé de mystères et puis, il y a la joie de retrouver Fred Vargas, sa plume délicieuse et ses personnages adorés (Adamsberg et Danglard et toute la brigade du 36 Quais des orfèvres). Un thriller exaltant, entre suspense et vertige, qui emprunte aux brumes du conte et de la légende.
Un des meilleurs de la série. Un grand cru !

Dans la vie, il y a des règles !

par Laurence Salaün & Gilles Rapaport

Résumé :
Écrites avec drôlerie (et une pointe d’agacement), illustrées avec humour (et une pointe d’énervement), voici, histoire que les choses soient dites une bonne fois pour toutes, une somme de règles à mettre entre toutes les petites mains !
Extrait :
– Je dis  » bonjour !  » le matin. Ça fait toujours plaisir.
– Je ne dis pas  » j’ai pas trouvé  » quand j’ai pas cherché.
– Je ne me précipite pas aux toilettes quand je dois débarrasser la table.
– Je ne demande pas à papa la permission quand maman a déjà dit  » NON !  » même si je sais qu’il va dire oui.

Coup de cœur :
Dans la vie il y des règles et les apprendre et les respecter ce n’est pas drôle, mais alors pas drôle du tout ! Et se les entendre répéter constamment l’est encore moins !
Alors voici LA solution pour aborder la question avec les enfants (et les plus grands qui peuvent aussi avoir besoin d’une petite piqûre de rappel de temps en temps) tout en s’amusant comme des petits fous.
Un manuel de savoir vivre désopilant !


La nature exposée

par Erri De Luca

Résumé :
Dans un petit village, au pied de la montagne, un sculpteur aide les migrants à passer la frontière et attire ainsi l’attention des médias. Il décide alors de quitter son village et s’installe au bord de la mer. Il se fait engager par le prêtre de la commune pour restaurer la statue d’un Christ en lui retirant le cache-sexe dont l’avait affublé un clergé pudibond.

Coup de cœur :
Erri De Luca nous offre un très beau texte engagé empreint de force, d’humilité et de compassion. À la fois réflexion sur le sacré et le profane, célébration de l’art et de la sensualité, ce roman est profondément humaniste, délicat et lumineux.
Peut-être son meilleur roman ?

Americanah

par Chimamanda Ngozi Adichie

Résumé :
Ifemelu et Obinze, lycéens issus de milieux favorisés, tombent amoureux l’un de l’autre. Leur pays, le Nigeria, est sous le joug d’une dictature militaire et ils rêvent de partir en Amérique. Leur expérience de l’exil se révèle plus compliquée que prévu : Ifemelu découvre le racisme de l’Amérique, tandis qu’Obinze vit un cauchemar en Angleterre. Quinze ans plus tard, ils se retrouvent au Nigeria.
Traduit de l’anglais (Nigeria) par Anne Damour.

Coup de cœur :
Un roman dense, fouillé, captivant, drôle, engagé… tout à la fois histoire d’amour impossible, roman d’aventure et satire sociale. Avec un talent de narration extraordinaire, l’auteur dresse une galerie de personnages attachants et généreux.
Un ton vif et irrévérencieux pour un régal de lecture : Magistral !