Coups de cœur du rayon BD / Manga

Harry Makito, magicien & sauveur de sorcières Tome 1 – Tankobon

par Shizumu Watanabe

Résumé:

En 2021, Harry Makito, magicien de génie, donne son dernier spectacle à Tokyo. C’est alors qu’il meurt brûlé vif accidentellement lors de son tour final et se retrouve propulsé dans l’Europe médiévale, en pleine chasse aux sorcières ! A l’aide de sa « magie », il va choisir de se battre contre l’église afin de sauver toutes ces femmes injustement persécutées.

Coup de cœur :

Un début en force pour cette série prévue en 4 tomes. « Harry Makito – Magicien & chasseur de sorcières » aborde de façon originale une thématique très présente dans la littérature ces dernières années. Le plus ? Un personnage excentrique qui apporte une touche d’humour !

Phantom Seer Tome 1 – Tankobon

par Togo Goto, Kento Matsuura

Résumé :

Issu d’une lignée qui fait trembler les créatures paranormales, Iori est un puissant médium capable d’exorciser les esprits malfaisants appelés « phantom ». Or, ce lycéen fainéant, égoïste et désagréable ne rêve que d’une chose : une vie banale. Tout le contraire de Riku, une camarade populaire et altruiste… mais qui attire tous les phantom alentour ! Lorsqu’on assigne à Iori la protection de Riku, les deux camarades décident de collaborer pour, peut-être, changer leurs destins…

Coup de cœur :

Entre humour et paranormal « Phantom seer » nous présente le bestiaire des créatures fantastiques et horrifiques japonaises. Ce premier tome promet une suite très intéressante.

A partir de 12 ans

La fée et la Jardinière – Album

par Rii Abrego, Joe Whitt

Résumé :
Suis Glycine, une fée ambitieuse au grand coeur, alors qu’elle découvre un talent magique longtemps oublié pour aider une jeune humaine à embellir son jardin. Rempli d’illustrations féériques et de personnages attachants, La Fée et la Jardinière est un magnifique et doux conte qui parle de jardins fleuris et d’amitiés naissantes.

Coup de cœur :
De superbes illustrations au service d’une histoire douce et tendre. Une histoire d’amitié, de fleurs et de magie qui ravira les lecteur·rice·s dès 7/8 ans. Un gros coup de cœur pour cette BD jeunesse gracieuse et printanière.

Cosplay – Album

par Matias Istolainen, Maribel Conejero

Résumé :
La vie d’un ado ordinaire de grande banlieue parisienne n’est pas toujours riante. Heureusement pour Abel, c’est bientôt le Comic-Kon et son concours de cosplay ! Il a fignolé chaque détail de son costume de Batman et compte bien s’évader de sa vie trop ordinaire, le temps d’une journée sous le masque. Mais les terroristes qui investissent la convention armes à la main ne jouent pas, eux. Entraînés dans un véritable scénario de comics, Abel et ses amis apprendront que, cosplay ou pas, ce n’est pas le costume qui fait le héros.

Coup de cœur :
Un album jeunesse/ado (one -shot) qui cache un véritable thriller sous haute tension. Humour, action, dialogues improbables et des tonnes de références à la pop-culture, le tout servi par un dessin survitaminé. Une BD explosive et à mourir de rire !
À partir de 12 ans.

Le Royaume des Brumes – Album

par Marco Rocchi, Francesca Carita

Résumé :

Depuis la nuit des temps, l’avidité des gommes a créé la discorde avec la nature et les autres créatures du monde. Les terres ont été recouvertes d’une brume épaisse qui transforme des créatures magiques en bêtes féroces.

Gherd veut devenir une guerrière, mais ce statut lui est interdit car seuls les hommes peuvent y accéder. Déterminée, la jeune fille participe en cachette à l’épreuve d’initiation : commence alors une aventure qui va la pousser au cœur des secrets du royaume des Brumes

Une nouvelle héroïne forte et indépendante débarque chez Jungle !

Coup de cœur :

Une belle BD qui casse les codes… Et non ! Il n’y a pas que les garçons qui peuvent devenir des héros.

L’histoire de Gherd mêle légendes, famille, amitié, traditions et respect de la nature.

Un très bon moment de lecture.

La fille de la mer – Album

par Molly Knox Ostertag

Résumé :
Un roman graphique sur la famille, les sentiments et le premier amour.
Morgan, 15 ans, cache un secret : elle a hâte de quitter la parfaite petite île où elle vit. Elle est impatiente de terminer le lycée et de quitter sa mère, son petit frère lunatique, et plus que tout, son super groupe d’amies… qui ne la comprennent pas du tout.
Morgan a beaucoup de secrets mais préfère fuir que se livrer. Une nuit, elle est sauvé de la noyade par Keltie, une mystérieuse fille. Elles deviennent amies et soudainement, la vie sur l’île ne semble plus aussi étouffante. Mais Keltie possède aussi ses secrets. Les filles commencent à s’attacher l’une à l’autre, et ce que chacune essaie de cacher va finir par se dévoiler… que Morgan y soit préparée ou non.

Coup de cœur:
Un très joli roman graphique pour ados qui mêle habilement réel et fantastique. Le quotidien presque banal d’une jeune fille en quête d’identité rencontre la féerie et les créatures mythologiques.
À découvrir dès 12 ans.

47 Cordes – Première partie – Album

par Timothé Le Boucher

Résumé :
Une métamorphe, créature fantastique capable de changer de forme à volonté, convoite (chasse) un jeune homme nommé Ambroise. Très vite des questions se mettent à la hanter : quel visage doit-elle incarner pour se faire aimer ? Qui doit-elle être pour conquérir sa proie ?
Inconscient de l’obsession dont il est l’objet, ignorant la vraie nature de la créature, Ambroise cherche à acquérir une légitimité au sein de l’orchestre qu’il vient d’intégrer en tant que harpiste. C’est alors qu’il rencontre Francesca Forabosco, cantatrice aussi fantasque que renommée, qui va le prendre sous son aile. Elle lui propose un marché : s’il veut obtenir la harpe de ses rêves, Ambroise devra relever 47 défis (un pour chacune des 47 cordes de la harpe). Un seul échec et la harpe lui échappe.

Coup de cœur :
Œuvre dense et aboutie, ce thriller psychologique envoutant reprend les thèmes fétiches de l’auteur ( « Ces jours qui disparaissent » ; « Le patient » ) : l’obsession, le désir et l’identité.
Un album sublime, à la narration hypnotique et au graphisme sensuel.

Hématite Tome 1 – Album

par Victoria Maderna, Federico Piatti

Résumé :
Dans un monde de démons, Hématite est une petite vampire sombre et un peu rebelle. Descendante de l’illustre famille des Blackwood elle est, au grand dam de ses parents, en conflit avec sa condition de vampire, préférant au sang chaud des soupes de légumes ! Et plutôt que d’être scolarisée à l’Académie Diemus avec ses congénères, elle a opté pour l’expérience de la mixité à la Wolven school. Mais bon, être différent et avoir du tempérament n’aide pas toujours à se faire des amis…
Heureusement il y a Drunela, la goule… Et Émile ! Un jeune humain passionné par les sciences occultes dont Hématite est secrètement amoureuse. Malheureusement, faire le pont entre les mondes n’est pas des plus facile…

Coup de cœur :
Premier tome d’une bande dessiné jeunesse à mourir… de peur !
Une ambiance gothique, des illustrations riches et colorées et des personnages terriblement attachants !
À découvrir d’urgence dès 11 ans.

Médée Intégrale – Album

par Nancy Peña, Blandine Le Callet

Résumé :

Qui Médée était-elle vraiment ? Une mère aimante et une amoureuse assumant ses désirs, que sa passion finit par égarer ? Une femme libre refusant la tyrannie des hommes ? Une barbare venue semer la confusion dans le monde civilisé des Grecs ? Une sorcière redoutable, maîtresse de forces occultes ? Un monstre, tout simplement ? Pour percer ce mystère, c’est Médée en personne que les autrices ont choisi de nous faire entendre : par delà calomnies, et déformations infligées par le temps, Médée nous raconte sa véritable histoire, depuis les jardins luxuriants de son enfance en Colchide jusqu’à l’île mystérieuse d’où elle livre son ultime confession et purge à jamais le geste inhumain et impardonnable d’avoir tué ses deux fils.

Coup de cœur :

Le mythe de Médée raconté par des femmes à travers la voix de la principale intéressée permet de réhabiliter une figure emblématique de la mythologie grecque. Par le prisme de questions plus que contemporaines, Nancy Peña et Blandine Le Cauet nous permettent de redécouvrir les héros grecs, pour le meilleur mais surtout pour le pire…

Mention spéciale pour la finesse du dessin ainsi que pour le travail de colorisation.

Le grand vide – Album

par Léa Murawiec

Résumé :
Dans le monde de Manel Naher, si l’on ne pense plus à vous, alors vous mourrez, tout simplement. Penser à quelqu’un, c’est lui donner de la Présence. L’horizon, ici, est barré par les milliers de noms qui s’affichent de toutes parts, et les mendiants ne quémandent qu’une seconde d’attention… Survivre pour certains, devenir Immortel pour d’autres : c’est la Présence qui fait tourner cette ville tentaculaire.
Manel, elle, tournerait volontiers le dos à tout ça ; mais là-bas, au delà des grattes-ciel, il n’y a que le Grand Vide, d’où personne n’est jamais revenu. Et Malheureusement, elle a une homonyme très connue.

Coup de cœur :
Un premier roman graphique bourré d’énergie, doublé d’une satire cruelle sur le besoin d’exister sur les réseaux sociaux. Léa Murawiec met son dessin virtuose au service d’un récit riche et lumineux, au rythme bouillonnant. Un album enthousiasmant, qui nous emporte avec bonheur dans ce Grand Vide !