Coups de cœur du rayon BD / Manga

Mécanique céleste – Roman graphique

par Merwan

Résumé :
Au sommet de son art, Merwan nous emporte dans une aventure post-apocalyptique généreuse, virevoltante et jubilatoire !

Coup de cœur :
Un album dynamique et généreux qui allie richesse du scénario et personnages attachants. Cette dystopie est servie par de superbes illustrations et un très beau traitement des couleurs.

Un vrai bonheur de lecture !

Penss et les plis du monde – Roman graphique

par Jérémie Moreau

Résumé :
A l’aube des temps, Penss, piètre chasseur, passe ses journées à contempler la beauté de la nature. Rejeté par son clan, il est contraint à la survie en solitaire et promis à une mort certaine. Mais au printemps, il arrache à la terre son plus grand secret : tout dans le monde se déplie inéluctablement. Une nouvelle vie commence pour Penss et, il en est certain, un nouvel avenir pour l’humanité…

Coup de cœur :
Au temps de la préhistoire, un homme va défier une nature sans pitié et tenter de survivre. Un conte initiatique riche et cruel par l’auteur de « La saga de Grimr » – Fauve d’or – prix du meilleur album du Festival d’Angoulême 2018.

Petit traité d’écologie sauvage T3 – Mythopoïèse

par Alessandro Pignocchi

Résumé :
Grâce à une troupe de mésanges punks (qui ont renversé les États), la pensée animiste s’installe progressivement sur l’ensemble de la planète : les plantes et les animaux sont désormais considérés comme des personnes et les chefs n’ont plus de pouvoir. Le cœur brisé de voir la culture occidentale s’éteindre, un anthropologue Jivaro tente vaillamment de sauvegarder les enclaves où se sont réfugiés nos ex-dirigeants politiques.

Coup de cœur :
Après les merveilleux tomes 1 et 2, déjà parus chez Steinkis, Alessandro Pignocchi nous sert un nouvel opus toujours aussi drôle, décalé, déjanté et profond. En passant par l’absurde, il nous offre encore une fois une réflexion brillante et acerbe de notre société capitaliste, consumériste et surtout dangereusement ethnocentrée.
Des mésanges punk, des chefs d’états déchus de leurs fonction et désœuvrés (qui passent leur temps à faire des discours politiques entre eux, au sein de réunions type Alcooliques Anonymes car c’est dur de décrocher du pouvoir ! ) et un Donald Trump sous champi’ qui piste les belettes !
Ah oui ! et les dessins sont sublimes !

À lire aussi les tomes 1 et 2 :

The promised neverland

par Kaiu Shirai & Posuka Demizu

Résumé :
Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et petites sœurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de Maman qu’ils considèrent comme leur véritable mère. Un soir, ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible.

Coup de cœur :
Découvrez cette nouvelle série surprenante, originale et terrifiante qui marque le renouveau du Shonen. Un scénario ingénieux et intelligent, maîtrisé à la perfection, un beau sens du rythme et un dessin d’une grande qualité : énergique et presque enfantin, qui tranche avec l’ambiance horrifique.
Une dystopie haletante, au cœur d’un univers fantastique et cruel. Déjà un hit !
À partir de 12/13 ans

L’atelier des sorciers

par Kamome Shirahama

Résumé :
Coco rêverait d’avoir des pouvoirs magiques mais la petite fille mène une vie tranquille avec sa mère dans un village. Un jour, après avoir observé un sorcier jeter un sort, elle se met en tête de l’imiter.

Coup de cœur :
Plongez dans un univers de fantasy et de magie avec Coco, apprentie sorcière et héroïne merveilleusement attachante de cette nouvelle série haletante.
Un manga ensorcelant au graphisme à couper le souffle. Une ambiance qui empreinte aux œuvres de Hayao Miyazaki et à Harry Potter : sublime, superbe, magique !!!
À partir de 11 ans.

Ces jours qui disparaissent

par Timothé Le Boucher

Résumé :
Lubin Maréchal se réveille chaque matin sans se souvenir de la veille et découvre que pendant ce temps une autre personnalité prend possession de son corps. Il tente de communiquer avec son double par caméra interposée. Prix des libraires de bande dessinée 2017, BdGest’Art 2018 (catégorie récit court, Europe), prix Libr’à nous 2018 (BD).

Coup de cœur :
Un album poignant, d’une sensibilité rare, qui nous conte la lutte sans merci entre deux êtres que tout oppose et le déchirement d’un homme qui voit sa vie lui échapper, s’éffacer.
Le suspense est haletant et la charge émotionnelle insoutenable.
Magnifique et troubant !

L’homme gribouillé

par Serge Lehman & Frederik Peeters

Résumé :
A Paris, Betty Couvreur, la quarantaine, vit dans l’ombre de sa mère, auteure de livres pour enfants. Depuis plusieurs années, cette dernière est sous l’emprise d’un maître-chanteur, Max Corbeau. Lorsque Betty l’apprend, elle se retrouve plongée dans une quête initiatique à la découverte de ses origines, au pays des monstres et des merveilles.

Coup de cœur :
Un duo d’auteur/illustrateur de premier ordre, réunis pour une réussite complète !
Un thriller noir et troublant qui vous amènera aux portes du fantastique. Le graphisme sublime et implacable sert parfaitement la construction de l’intrigue. Les trois couleurs : noir, blanc et gris apportent de la profondeur à cette histoire mêlant secrets de famille, légendes et folklore, sociétés obscures …
Un chef-d’œuvre !

Une épatante aventure de Jules T1, L’imparfait du futur

par Émile Bravo

Résumé :
Les aventures de Jules, un adolescent choisi afin de faire partie d’un voyage à bord d’un vaisseau interstellaire pour explorer Alpha du Centaure. Humour, aventure et science-fiction.

Coup de cœur :
Découvrez la première aventure de Jules (premier tome d’une série de six), astronaute en herbe, embarqué (par erreur) pour un voyage délirant.
Le graphisme d’apparence très classique regorge de détails amusants et décalés.
C’est drôle, loufoque ET très intelligent ! Et on profite de l’occasion pour apprendre quelques « trucs » sur les mystères de notre bel univers.
Par l’auteur du « Journal d’un ingénu » (Spirou et Fantasio).
Une BD jeunesse dès 9/10 ans.

Shangri-la

par Mathieu Bablet

Résumé :
Ce qu’il reste de l’humanité vit à bord d’une station spatiale dirigée par une multinationale à laquelle est voué un véritable culte. Les hommes mettent en place un programme pour coloniser Shangri-La, la région la plus hospitalière de Titan, afin de réécrire la genèse à leur manière.

Coup de cœur :
Mathieu Bablet (scénariste, illustrateur et coloriste) compose une dystopie brulante et profonde, d’une richesse éblouissante. Ce récit de science-fiction soulève un grand nombre de problèmes liés à nos sociétés modernes (écologie, racisme, maltraitance des animaux, dérives consuméristes… ) tout en gardant une belle cohérence.
Voici quelques planches pour vous mettre en appétit et vous permettre d’apprécier la virtuosité graphique, la richesse des détails et la maîtrise de la couleur. Chaque planche irradie des ses ocres brulantes et de ses bleus électriques. Les espaces représentés alternent entre des extérieurs vertigineux (l’immensité de l’espace) et des intérieurs claustrophobies (la station spatiale, véritable microcosme Orwellien).
Enfin, le découpage très cinématographique donne à l’intrigue, déjà riche en rebondissements,  un dynamisme époustouflant.
Un album sublime qui accède sans peine aux étagères de ma bédéthèque idéale !

   

Enregistrer

Pile ou face, vol 1 : Cavale au bout du monde

par Hope Larson et Rebecca Mock

Résumé :
Dans le New York des années 1860, le père adoptif de Cleopatra et Alexandre disparaît subitement et les jumeaux sont enrôlés dans le gang du Crochet noir. Arrêtés par la police, ils trahissent ce dernier en échange d’un ticket de train pour La Nouvelle-Orléans. Mais Alex est embarqué contre son gré sur un cargo à destination de San Francisco. Cléo se lance à sa poursuite sur un navire à vapeur.

Coup de cœur :
Deux orphelins, une aventure palpitante pleine de rebondissements, une chasse au trésor, des pirates et de l’émotion. Le tout servi par un joli graphisme au trait élégant.
Un très bel album à partir de 10/11 ans