La Ville de vapeur

par Carlos Ruiz Zafon

Un architecte qui fuit Constantinople avec les plans d’une bibliothèque labyrinthique, un étrange cavalier qui arrive à convaincre un tout jeune écrivain (accessoirement nommé Miguel de Cervantes) d’écrire un roman inégalable… on retrouve dans ce recueil de nouvelles une atmosphère et des thématiques familières aux lecteurs de Zafón : des écrivains maudits, des bâtisseurs visionnaires, des identités usurpées, une Barcelone gothique et certains des personnages phares de la tétralogie du Cimetière des livres oubliés.
Coup de cœur : Il se dégage de l’ensemble une unité parfaite et un charme profond, dans un halo de mystère (et de vapeur). L’écriture est d’une précision et d’une élégance aussi envoûtantes que les histoires racontées.

L’autre Rimbaud

par David Le Bailly

 » Un récit délicatement documenté, qui pose bien des questions sur le mystère des fratries, la fabrication de l’histoire littéraire, et [… ] l’extraordinaire destinée d’un jeune surdoué…  » L’Obs Le plus célèbre des poètes avait un frère, Frédéric Rimbaud. De cet aîné dont Arthur fut si proche, dont il partagea la chambre et avec lequel il fit front contre une mère austère, il ne reste pourtant aucune trace.
Gommé de la correspondance du poète, effacé des photographies, dépossédé des droits sur son oeuvre. L’histoire d’une disparition, orchestrée pour mieux bâtir la légende de celui qui voulait « asseoir la Beauté sur ses genoux’. David Le Bailly est journaliste. Auteur de La Captive de Mitterrand, qui fut un succès critique et public, il signe ici un roman singulier, où la fiction se mêle à l’enquête.

Elise sur les chemins

par Bérengère Cournut

Vive la vie sauvage ! Après le succès de De Pierre et d’os (plus de 120. 000 lecteurs à ce jour), l’imaginaire de Bérengère Cournut nous amène cette fois-ci sur les pas d’une jeune fille, née dans la forêt et à la recherche de ses frères ainés. Un roman en vers libres, bref et joyeux, pour tous les publics dès l’âge de 12 ans. Pourquoi l’amour picote ? Pourquoi l’amour rend sotte ? Parfois, j’ai envie de me cacher Alors je descends jusqu’à la rivière Je cherche mon trou de vipère Je m’y enfouis et je m’y terre Elise vit dans la colline, au sein d’une famille libertaire parfois sauvage, souvent joyeuse.
Ce qu’elle sait, elle l’a appris de ses frères et soeurs, des arbres et des sentes, des rivières et des combes. Mais un jour, sur les conseils d’une femme-serpent, la jeune fille quitte ses terres pour retrouver deux aînés vagabonds. Elle se lance ainsi à la découverte d’un monde où réel et fantastique se mêlent amoureusement. Elise sur les chemins est un roman en vers librement inspiré de la vie familiale du géographe et écrivain anarchiste Elisée Reclus (1830-1905).
Après De pierre et d’os (Le Tripode, 2019), Bérengère Cournut offre avec ce texte un nouveau voyage sur le sentier des rêves et de la liberté.

Jack et la grande aventure du cochon de Noël

par J.K. Rowling

Résumé :

Jack est très attaché à son cochon en peluche de petit garçon. Ils ont tout vécu ensemble, les bons comme les mauvais moments. Jusqu’à cette veille de Noël où arrive la catastrophe : le cochon est perdu ! Mais la nuit de Noël n’est pas une nuit comme les autres : c’est celle des miracles et des causes perdues, où même les jouets peuvent prendre vie. Alors, Jack et le Cochon de Noël – une peluche de remplacement un peu agaçante – embarquent pour une aventure magique et périlleuse au pays des Choses perdues.
Jusqu’où iront-ils pour sauver le meilleur ami que Jack ait jamais eu ?

Coup de cœur :

Un conte de Noël aussi attendrissant que l’amour qu’un enfant porte à son doudou…

J.K. Rowling nous emmène au pays des choses perdues où tout devient possible, notamment durant la nuit de Noël, pleine de miracles et de magie. Une très belle histoire d’amitié à savourer que l’on soit un petit ou un grand enfant.

Le fracas et le silence

par Cory Anderson

Résumé :

Un thriller bouleversant dont personne ne sortira indemne… C’est l’hiver. Le ciel est noir ; il fait un froid mortel. Jack Morton, 17 ans, n’a plus d’espoir, personne sur qui compter, sauf son petit frère Matty. Depuis la mort de leur mère, leurs ressources sont de plus en plus réduites. Jack n’a plus le choix : il doit trouver le mystérieux sac rempli de billets qui a envoyé son père en prison.
Ava Bardem a le même âge que Jack. Elle vit cachée, sa vie n’est que solitude et silence. Depuis 17 ans, son père, Victor, baron de la drogue contrôle les moindres détails de sa vie. Et il recherche le même sac d’argent que Jack. Quand le chemin des deux familles se croise, Ava doit faire un choix déchirant : se taire par loyauté envers son père ou aider les deux frères à survivre…

Coup de cœur :

Une roman dense, touchant et percutant… Pour protéger son petit frère, Jack va finir par devoir le mettre en danger. Mais jusqu’où sera-t-il prêt à aller ? Survivra-t-il pour le voir grandir ? Cette histoire sous tension nous tient en haleine jusqu’au tout dernier mot, une vraie réussite !

A partir de 15 ans

Alma

par Jean-Marie-Gustave Le Clézio

Voici donc des histoires croisées, celle de Jérémie, en quête de Raphus cucullatus, alias l’oiseau de nausée, le dodo mauricien jadis exterminé par les humains, et celle de Dominique, alias Dodo, l’admirable hobo, né pour faire rire. Leur lieu commun est Alma, l’ancien domaine des Felsen sur l’île Maurice, que les temps modernes ont changée en Maya, la terre des illusions : « Dans le jardin de la Maison Blanche le soleil d’hiver passe sur mon visage, bientôt le soleil va s’éteindre, chaque soir le ciel devient jaune d’or.
Je suis dans mon île, ce n’est pas l’île des méchants, les Armando, Robinet de Bosses, Escalier, ce n’est pas l’île de Missié Kestrel ou Missié Zan, Missié Hanson, Monique ou Véronique, c’est Alma, mon Alma, Alma des champs et des ruisseaux, des mares et des bois noirs, Alma dans mon coeur, Alma dans mon ventre. Tout le monde peut mourir, pikni, mais pas toi, Artémisia, pas toi. Je reste immobile dans le soleil d’or, les yeux levés vers l’intérieur de ma tête puisque je ne peux pas dormir, un jour mon âme va partir par un trou dans ma tête, pour aller au ciel où sont les étoiles ».

Le visage de Pierre

par William Gardner Smith

Fuyant les Etats-Unis et le racisme qui y règne, Simeon, un noir américain, arrive au début des années 1960 à Paris. Ici, les noirs se promènent sans craindre pour leur vie, et la diaspora américaine a pignon sur rue : dans les cafés, on refait le monde entre deux morceaux de jazz, on discute de politique en séduisant des femmes… Tout semble idyllique dans la plus belle ville du monde. Mais Simeon s’aperçoit bien vite que la France n’est pas le paradis qu’il cherchait.
La guerre d’Algérie fait rage, et un peu partout, les Algériens sont arrêtés, battus, assassinés. En rencontrant Hossein, un militant algérien, Simeon comprend qu’on ne peut être heureux dans un monde cerné par le malheur : il ne peut pas rester passif face à l’injustice. Ecrit en 1963, Le Visage de pierre fut le seul livre de William Gardner Smith à n’avoir jamais été traduit en français, et l’on comprend pourquoi : pour la première fois, un roman décrivait un des événements les plus indignes de la guerre d’Algérie, le massacre du 17 octobre 1961.
Dans cet ouvrage où l’honneur se trouve dans la lutte et dans la solidarité, William Gardner Smith explore les zones d’ombre de notre récit national.

Les princes de Sambalpur – Une enquête du capitaine Sam Wyndham

par Abir Mukherjee

Deuxième opus très attendu après « L’attaque du Calcutta Darjeeling » ! Échouer à prévenir l’assassinat d’un prince n’est pas un fait d’armes dont peuvent s’enorgueillir le capitaine Wyndham et le sergent Banerjee, de la police de Calcutta.

Des omelettes trop pimentées pour les papilles anglaises au culte de l’étrange dieu Jagannath, en passant par une chasse au tigre à dos d’éléphant, Wyndham et Banerjee seront initiés aux mœurs locales. Mais il leur sera plus compliqué de pénétrer au cœur du zenana, le harem du maharajah, où un certain confinement n’empêche pas toutes sortes de rumeurs de circuler. Au-delà du suspense, une plongée au cœur des petits royaumes de l’Inde traditionnelle des années 1920, et une subtile analyse de l’impossible coexistence entre Britanniques et Indiens.

Coup de cœur : un régal de roman policier historique. Un délicieux mélange d’humour British et d’un Hercule Poirot détonnant. Très documenté, d’une lecture agréable ; de plus l’intrigue est intéressante. Comment passer un excellent moment, sourire aux lèvres, loin de tout.

Le bibliobus – Album

par Inga Moore

Résumé :
Tous les soirs, Élan et sa famille s’installaient confortablement devant la cheminée, puis Élan leur racontait une histoire. Un jour, il fut à court d’idées. Il décida d’aller à la bibliothèque emprunter des livres. Ourse et ses oursons s’invitèrent chez Élan pour écouter l’histoire. Puis les autres animaux de la forêt vinrent. La maison d’Élan devint trop petite. Il se rendit à la casse pour remettre à neuf un vieux bus ! Ce fut le début d’une grande histoire de lecteurs.

Coup de cœur :
Une histoire de livres et de lecture avec des illustrations rétro, riches, chaleureuses et absolument ravissantes !
Un hommage à tou·te·s les bibliothécaires et à tou·te·s les passeur·se·s de livres.
À partir de 4 ans.