Tous les articles par Stéphanie

La déclaration des droits des filles

par Elisabeth Brami, Estelle Billon-Spagnol

Résumé :
Les filles comme les garçons ont le droit d’être débraillées, ébouriffées, écorchées, agitées, de choisir le métier qu’elles veulent, de ne pas être tous les jours des princesses, d’aimer qui elles préfèrent : garçon ou fille (ou les deux).

Coup de cœur :
Tous les Hommes naissent libres et égaux… sauf si on est une fille. Si c’est le cas, il vaut mieux aimer le rose, porter des robes et jouer à la poupée. Un album iconoclaste, de salubrité publique !
À découvrir aussi chez Talents hauts « La déclaration des droits des garçons », tout aussi indispensable !

Abracadanoir – Album cartonné

par Soledad Bravi, Nathalie Laurent

Résumé :
Le noir, le vraiment noir, ça fait peur mais tout ce qui est noir ne fait pas forcément peur. Alors, quand on imagine des choses pas complètement noires dans le noir, on a moins peur…

Coup de cœur :
Avant, j’avais peur du noir, mais ça, c’était avant ! Avant de savoir transformer le noir de la nuit en rêves. C’est magique l’imagination ! Un album tout carton pour aborder le l’heure du coucher et la nuit avec sérénité.

Une sieste à l’ombre – Album cartonné

par Françoise Legendre, Julia Spiers

Résumé :
Sur la pelouse grillée de l’été, une petite fille s’allonge sur sa couverture, d’un côté rouge, d’un côté jaune. C’est la sieste à l’ombre du pommier. L’enfant rêve. Cabane, refuge, igloo, doudou, étendard de sa peur ou de son courage, au fil des pages, la couverture prend forme, change et se transforme…

Coup de cœur :
Une sieste dans une flaque d’ombre, allongée sur une couverture qui, grâce à l’imagination débordante d’une enfant, devient le décor de nombreuses aventures. Le texte de Françoise Legendre, simple et poétique, sert d’écrin aux sublimes illustrations de Julia Spiers. La douceur de ses compositions, les couleurs chaudes de sa peinture, déployant un imaginaire riche, accompagneront le petit dans ce mouvement parfois délicat vers le sommeil. Aux allures d’imagiers pour les tout-petits, cet album dédramatise le moment de la sieste. Un album cartonné tendre et réjouissant, pour les petits à partir de 1,5/2 ans.

Tu habites où ? – Tout carton

par Judith Gueyfier

Tip tap c’est une collection d’imagiers qui donne à voir la beauté et la diversité des peuples du monde. L’illustratrice, follement talentueuse, amène les tout-petits, à petit pas (Tip Tap), à la découverte du monde et de toutes ces différences, petites et grandes, qui nous rassemblent. À partir de 1 an.

Les Rigoles – Roman graphique

par Brecht Evens

Résumé :
Dans la plus belle ville du plus beau pays, princes et princesses d’Europe sont en quête d’émerveillement, de salut et de gloire. Les néons de Brecht Evens se fondent dans les illusions de ses héros. Ils sont dans la fleur de l’âge… et c’est une nuit d’été.

Coup de cœur :
Une nuit dans le tourbillon de la ville, une nuit d’errance, une ode à la fête, à la liberté, à égarement. Un album sensuel et kaléidoscopique où la couleur  virevolte dans un grand théâtre de lumières, d’ombres et de métamorphoses. Paris est une fête !

Tenir jusqu’à l’aube

par Carole Fives

Résumé :
Une jeune mère célibataire s’occupe de son fils de deux ans. Du matin au soir, sans crèche, sans famille à proximité, sans budget pour une baby-sitter, ils vivent une relation fusionnelle. Pour échapper à l’étouffement, la mère s’autorise à fuguer certaines nuits. A quelques mètres de l’appartement d’abord, puis toujours un peu plus loin, toujours un peu plus tard, à la poursuite d’un semblant de légèreté.
Comme la chèvre de Monsieur Seguin, elle tire sur la corde, mais pour combien de temps encore ?

Coup de cœur :
Avec une grande justesse et beaucoup de sensibilité, Carole Fives nous raconte un huis clos familial, âpre et fragile. Sans emphase, son écriture affutée installe une tension maîtrisée, tire sur la corde et tisse un beau roman social et féministe.
Une autrice à découvrir.

Microcosme – BD humour

par Manu Larcenet

Résumé :
Des taches qui parlent, des taches qui pensent, des taches qui jugent, des taches qui racontent tout et n’importe quoi, des taches dans la dépression, des taches dans l’euphorie, des taches racistes, des taches échangistes et qui changent de couleur mais ne blêmissent pas. Manu Larcenet anime et met en scène cette grande famille de taches dans une succession de strips décapants, corrosifs et hilarants.

Coup de cœurs :
Le comic-strip selon Larcent = une expérience graphique profonde et déjantée, entre Reiser et Jackson Pollock !
Débile et brillante, absurde et surtout très drôle, cette bande de tache fait n’importe quoi et c’est absolument génial !

Mon désir le plus ardent

par Pete Fromm

Résumé :
Maddy s’était juré de ne jamais sortir avec un garçon du même âge qu’elle, encore moins avec un guide de rivière. Et puis elle rencontre Dalt, et plus rien ne compte. A vingt ans, Maddy et Dalt s’embarquent dans une histoire d’amour absolue et explosive. Mariés sur les berges de la Buffalo Fork, dans le Wyoming, ils vivent leur passion à cent à l’heure et partent créer leur entreprise de rafting dans l’Oregon. Très vite, ils décident de fonder une famille. Mais l’enfant qu’ils désirent de tout leur cœur tarde à venir. Un jour, alors que Dalt est en expédition en Mongolie, Maddy apprend une nouvelle qui bouleverse son existence.

Coup de cœur :
Pete Fromm est un magicien qui, avec une justesse et une sensibilité rare, nous livre un drame poignant mêlé d’humour et de lumière ; une histoire d’amour incandescente ! Ici, pas d’eau de rose, juste un roman sublime, à vous briser le cœur.

Nous les menteurs

par E Lockhart

Résumé :
Bienvenue dans la splendide famille Sinclair. Tous sont beaux, riches, sveltes, sportifs, intelligents. Aucun n’a le droit à l’échec. Ils passent leurs étés sur une île privée au large de Cap Cod. Cadence est l’aînée des petits-enfants. Voici son histoire et celle des Menteurs, quatre adolescents à l’amitié indéfectible. Un drame familial époustouflant où culmine le suspense, et dont on ne sort pas indemne.

Coup de cœur :
Un thriller psychologique d’une force et d’une intensité incroyable, haletant, dense et troublant, il vous tiendra éveillé jusqu’à la dernière page !
Un roman qui se referme à regret, à découvrir dès 14/15 ans et qui n’est absolument pas déconseillé aux adultes !