Coups de cœur du rayon Polar

Darktown

par Thomas Mullen

Atlanta, 1948. Le département de police de la ville est contraint de recruter ses premiers agents noirs. Parmi eux, les vétérans de guerre Lucius Boggs et Tommy Smith. Mais dans cette Amérique ségrégationniste, un « officier nègre » n’a le droit ni d’arrêter un suspect, ni de conduire une voiture, ni de mettre les pieds dans les locaux de la police blanche. Quand le cadavre d’une toute jeune femme noire est retrouvé sur un dépotoir, Boggs et Smith décident de mener une enquête officieuse, au péril de leur carrière et de leur vie.

Impressionnant de maîtrise et de réalisme, ce polar décrit une société entravée par le racisme et la haine. Sans jamais sacrifier l’intrigue, qui est prenante de bout en bout, l’auteur est aussi au plus près des personnages. Les contraintes sociales qui sont les leurs ne pourront que vous toucher et on oublie pas de sitôt ces deux agents opiniâtres, à la recherche obstinée de l’assassin de Lily.

Alex – La trilogie Verhoeven Tome 2

par Pierre Lemaitre

Résumé :
Qui connaît vraiment Alex ? Elle est belle. Excitante. Est-ce pour cela qu’on l’a enlevée, séquestrée et livrée à l’inimaginable ? Mais quand le commissaire Verhoeven découvre enfin sa prison, Alex a disparu. Alex, plus intelligente que son bourreau. Alex qui ne pardonne rien, qui n’oublie rien, ni personne. Un thriller glaçant qui jongle avec les codes de la folie meurtrière, une mécanique diabolique et imprévisible où l’on retrouve le talent de l’auteur de Robe de marié. L’auteur hisse le genre noir à une hauteur rarissime chez les écrivains français : celle où se tient la littérature.
(ce roman est la suite de Travail soigné).

Coup de cœur :
Une construction diabolique, une intrigue virtuose, une écriture nerveuse, tendue : sans mauvais jeu de mots, l’auteur est passé maître dans l’art des volte-face saisissantes. Ébloui, choqué, on referme ce polar génial, l’œil hagard et la bouche sèche !

Evasion

par Benjamin Whitmer

1968. Le soir du Nouvel An, douze détenus s’évadent de la prison d’Old Lonesome, dans le Colorado. Les radios crépitent, lancent l’alerte. Une véritable machine de guerre se met en marche et embrase la petite ville. Habitants et journalistes, gardiens de prison et flics, tous se joignent à la chasse à l’homme. Séparés, les évadés suivent des pistes différentes en pleine nuit et sous un blizzard impitoyable.
Très vite, une onde de violence incontrôlable se propage sur leur chemin.

Bien plus qu’une histoire d’évasion ! Il y a du Pierre Lemaître et du Audiard (père et fils) dans ce roman. Il est noir, serré, acide, et l’écriture est jubilatoire. Avec sa galerie de réprouvés, il sonde les peurs qui gouvernent certaines de nos réactions. Il nous embarque et ne nous lâche plus.

Vendetta

par R. J. Ellory

2006, La Nouvelle-Orléans.
Catherine, fille du gouverneur de Louisiane, est enlevée. Son garde du corps est assassiné. L’enquête est confiée au FBI. Très vite, le kidnappeur, Ernesto Perez, se livre aux autorités… Il veut s’entretenir avec Ray Hartmann, un obscur fonctionnaire qui travaille à Washington dans une unité chargée de la lutte contre le crime organisé. C’est le début d’une longue confrontation entre les deux hommes jusqu’à l’étonnant coup de théâtre final.

Un polar virtuose, avec crime organisé, corruption et suspense. Mais aussi une belle histoire d’amour et de filiation. 50 ans d’histoire de la mafia aux Etats-Unis, vertigineux !

La Mort selon Turner

par Tim Willocks

Lors d’un week-end arrosé au Cap, un jeune et riche Afrikaner renverse en voiture une jeune Noire avant de disparaître. La mère du chauffard, Margot Le Roux, femme puissante qui règne sur les mines du Cap-Nord, décide de couvrir son fils. Pourquoi compromettre une carrière qui s’annonce brillante à cause d’une pauvresse ? Tout le monde s’en ficherait.
Tout le monde, sauf Turner, un flic de la brigade criminelle. Lorsqu’il arrive sur le territoire des Le Roux la confrontation est terrible, entre cet homme déterminé à faire la justice à tout prix et une femme décidée à protéger son fils envers et contre tous.

Attention ! Polar un peu « gore ». Tim Willocks est connu pour ses polars acides et ses romans historiques foisonnants de batailles épiques (les mythiques « La Religion » et « Les douze enfants de Paris »). Bonne nouvelle il est toujours aussi doué ! Narration à l’efficacité imparable, il nous livre un polar sec, voire aride, fort et violent. Ambiance « corruption » et suspense garantis.

Tout autre nom

par Craig Johnson

« Le shérif Walt Longmire s’apprête à traverser le rude hiver du Wyoming lorsqu’on le sollicite sur une affaire douloureuse. Dans un comté voisin, l’inspecteur Gerald Holman s’est suicidé de deux balles dans la tête. En feuilletant les dossiers de Holman, Longmire découvre qu’il travaillait sur une série de disparitions mystérieuses dans la région. Débute alors une enquête trépidante au cœur de ces terres de neige et de silence ».

Il y a bien longtemps que je n’avais pas lu un Craig Johnson et voici son avant-dernier opus en livre de poche. Comment dire le plaisir de retrouver Walt, son ami Indien Henry Standing Bear, le fin fond du Wyoming ? Des personnages hyper attachants, une ambiance réaliste avec des moments de poésie et des situation proprement hallucinantes, un humour dixième degré, une intrigue passionnante et toujours empreinte de social. Toute la série, débutée avec « Little Bird », est à lire absolument !

Corruption

par Don Winslow

Waouh quelle claque ! Un polar hyper documenté, bien noir, d’une efficacité redoutable. Vous êtes au cœur d’une unité d’élite du NYPD, en compagnie de Denis Malone et de ses coéquipiers,  flics « ripoux », et qui se revendiquent comme tels. Pas par cynisme mais pour bien d’autres raisons : politiques, humaines, sociologiques.  Malone serait même le roi de Manhattan North et il va vous expliquer pourquoi.

Sans jamais sacrifier le rythme, l’action et les personnages, l’auteur démonte le système policier et judiciaire américain. Valse des hypocrisies et des corruptions généralisées.
Don Winslow est l’auteur de la trilogie « La griffe du chien », « Cartel » et « La frontière » .
Un grand merci à Christophe Guillaumot, talentueux auteur de polars toulousain, qui nous avait conseillé ce polar !

 

Que tombe le silence

par Christophe Guillaumot

La canicule s’est abattue sur Toulouse mais voyous et policiers sont sur les dents, les règlements de comptes s’accumulent. Retrouvez le très attachant et flamboyant inspecteur Donatelli, dit Le Kanak (voir aussi « Abattez les grands arbres » et « La chance du perdant »). Un excellent polar, rythmé, documenté, aux personnages forts.

Vis-à-vis

par Peter Swanson

Vous découvrez que votre voisin est un assassin mais personne ne vous croit ! Lui, par contre, sait que vous savez … Effrayant non ? On adore Henrietta, héroïne désemparée mais déterminée, un peu fragile aussi. Vous ne lâcherez pas ce thriller psychologique habile et intéressant de bout en bout.

Racket

par Dominique Manotti

Résumé :
A Paris un géant américain braque un joyau de l’industrie française : kidnapping, chantage, extorsion, meurtre.
Le hold-up est presque parfait. Le gouvernement ne voit rien. Tout s’achète et personne ne résiste à la menace. Sauf deux flics. Noria Ghozali, commandante au Renseignement intérieur. Et le commissaire Daquin, dont la carrière est derrière lui.

Coup de cœur :
Polar au suspense infaillible. Sur fond d’une affaire vraie : la vente d’Alstrom à l’américain GE.
Espionnage, rapacité, corruption, et quelques morts pour assaisonner le tout.
Excellent !