Coups de cœur du rayon Arts / Beaux-livres

Arctique – Beau Livre

par Vincent Munier

Sur la piste du mythique Loup blanc… Le photographe aventurier nous présente ses plus belles images de l’Arctique, réalisées au cours des six dernières années lors l’expéditions hivernales, souvent en solitaire et sans assistance. Pour nous offrir ces photographies, il a parcouru des centaines de kilomètres en tirant son traîneau dans des conditions extrêmes, sur le territoire du loup blanc : le « fantôme de la toundra », comme le surnomment les Inuits.
Des côtes groenlandaises à la Sibérie, jusqu’aux îles les plus septentrionales du Nunavut (Canada), nous sommes invités à découvrir un monde animal fascinant de beauté, où l’on croise ours et renards polaires, caribous, boeufs musqués et harfangs des neiges… Jusqu’à cette rencontre inoubliable, où une meute de neuf loups a encerclé le photographe ! Des images uniques, dont l’apparente douceur ferait presque oublier la rudesse de ce désert du bout du monde.
Baignées d’un blanc envoûtant, elles nous transportent dans un long et mystérieux voyage à travers les immensités du Grand Nord. Pour la première fois, Vincent Munier partage ses notes de terrain, en forme de « making of » à la fin de l’ouvrage : il nous convie ainsi dans l’aventure et nous fait part d’un plaidoyer pour ce monde aujourd’hui fragilisé. SES EXPEDITIONS DANS LA PRESSE Portrait – Sept à huit de TF1 – Reportage dans Paris Match – France 2 – Journal de 20h.

Occitanie, miroir du monde

par Jean-marc Sor

Imaginez le lac Titicaca dans les Pyrénées-Orientales, ou une lande polonaise dans l’Hérault, des rapaces sud-africains dans le cirque de Gavarnie, des forêts humides des Philippines au coeur des Baronnies, un loch écossais sur les hauteurs de la Lozère… Durant deux ans, une équipe de photographes naturalistes passionnés a sillonné la grande région Occitanie. Ils ont repéré 120 lieux exceptionnels, aussi bien pour leur beauté que pour leurs richesses naturelles, mais aussi pour leur profonde filiation avec autant de paysages ailleurs sur la planète, réels et poétiques à la fois.
Partez donc pour un très grand voyage dans les plus beaux endroits naturels du monde… sans quitter le Sud de la France !

Rural – Beau Livre

par Raymond Depardon

Au cours des années 1990 et 2000, Raymond Depardon sillonne la France paysanne avec sa chambre photographique 6 x 9. De cette exploration du monde rural, il réalise des photographies en noir et blanc qui racontent la terre, les hommes, le travail manuel, l’isolement et la fragilité des petites exploitations agricoles mais aussi la beauté des paysages français.

Pyrénées – Instants volés

par Arnaud Begay, Anne Lasserre-Vergne

Arnaud Begay, photographe professionnel, signe ici un ouvrage d’une qualité rare, en nous offrant de partager le regard qu’il porte sur les Pyrénées. En parcourant ces pages, nous réalisons que la beauté réside, avant tout, dans la vision que nous avons d’un site, d’un paysage. Cet album est une ode aux Pyrénées. Anne Lasserre-Vergne, docteur ès lettres, a consacré ses travaux de recherche à l’image des Pyrénées dans la littérature française.

Toulouse – L’Histoire en images – Saint-Sernin, le Canal du Midi, les Capitouls… – Beau Livre

par Studio Différemment, Jean de Saint Blanquat, Philippe Biard, Jean-François Binet

A travers des illustrations d’une qualité exceptionnelle et une multitude de thèmes historiques, cet ouvrage rassemble, dans une approche artistique, scientifique et ludique, et sous la forme d’un beau livre, de grands moments de l’histoire de Toulouse, sous toutes ses facettes (art, religion, politique, science, archéologie, architecture). Le texte reprend et complète les articles déjà parus dans le magazine municipal de la ville : du martyre de saint Saturnin dans l’Antiquité à la grande inondation de 1875 ou aux premiers tramways du XIXe siècle, en passant, au Moyen Age, par la fondation des grands édifices religieux (Jacobins, Augustins…), la construction du pont-Neuf et du canal du Midi sous l’Ancien Régime.
Au fil des pages et dans une maquette élégante, on y trouve toute une série de portraits de personnalités représentatives (Pierre-Paul Riquet, Jean Jaurès…) et d’événements emblématiques (l’affaire Calas) ou d’inventions (la brique des frères Virebent). Les dessins de la vie locale durant la période moderne (un soir à l’opéra, les premiers matchs de rugby) raviront les lecteurs, des plus jeunes aux plus anciens.

Japon – Un voyage silencieux

par Sandrine Bailly

Contempler, errer, tracer, apparaître, hanter… En cinq chapitres et plus de 180 images, ce livre dessine une géographie sensible du Japon : on y parle de l’impermanence des choses (wabi sabi), de la beauté cachée du monde (yûgen), de la pénombre qui dissimule tout autant qu’elle dévoile ou encore du souvenir de contes anciens. Autant de thèmes chers à l’esthétique japonaise, ici révélés par les oeuvres des maîtres (Kitagawa Utamaro, Suzuki Harunobu…), ou encore celles d’artistes contemporains comme Takesada Matsutani ou Toko Shinoda.
Dessins à l’encre de Chine, peintures sur rouleaux, estampes, lithographies, photographies se succèdent en une promenade visuelle propice à la rêverie. De courts textes explicatifs, des haïku, des extraits littéraires soigneusement choisis les accompagnent et éclairent les notions esthétiques, concepts philosophiques et oeuvres emblématiques. Un livre pensé comme un dictionnaire amoureux où chaque image, chaque texte est une rencontre au coeur de l’âme japonaise.

Hokusai

par Gian Carlo Calza

Katsushika Hokusai (1760-1849) fut l’un des plus grands peintres, illustrateurs et créateurs d’estampes japonais. Cette monographie richement illustrée retrace en détails : la vie et œuvre du maître, tout en analysant l’influence qu’il a exercée sur les artistes occidentaux. Six chapitres abordant une période de la vie de Hokusai à travers ses oeuvre’ les plus représentative constituent le cœur de cet ouvrage. Celui-ci est des voix de sept éminents spécialistes japonais ou occidentaux qui présente le fruit de leurs recherches sur Hokusai dans un domaine spécifique. Enfin, chaque illustration est accompagnée d’un commentaire détaillé sur les techniques utilisées ainsi que le style, la composition et le choix des couleurs. Riche d’environ 700 illustrations, cette étude destinée à un large public, est le premier ouvrage en langue française à présenter une aussi grande variété d’estampes, de peintures et de dessins de Hokusai, dans lesquels se révèlent sa maîtrise du trait et de la couleur et l’ampleur extraordinaire de son talent. Cet ouvrage de référence constitue un outil indispensable pour les spécialistes comme pour les amateurs d’art japonais.

Paul-Emile Victor – Le rêve et l’action – Beau Livre

par Stéphane Dugast, Daphné Victor

La première biographie illustrée de Paul-Emile Victor, un nom évocateur d’aventures polaires pionnières et engagées. Depuis le grenier où il collectionne livres et revues d’exploration et d’ethnologie, le jeune Paul-Emile Victor, membre des Eclaireurs de France, cultive deux rêves ambitieux et d’apparence antagonistes : se rendre un jour aux pôles et en Polynésie. Après avoir été élève officier sur un cuirassé, aspirant sur un porte-avion puis pilote d’avion, il met de côté les promesses d’aventure en reprenant les affaires familiales de fabrication de pipes de bruyère.
Cet écart ne dure pas. Bientôt, il fait la connaissance de l’explorateur Jean-Baptiste Charcot et embarque avec lui sur le Pourquoi-pas ? en 1934. Sa découverte du Groenland le marque à jamais. Fasciné, il n’aura de cesse d’y retourner, traversant l’île en traîneaux à chiens, vivant parmi les Inuits en ami et en ethnologue, apprenant leur langue, esquissant ses premiers dessins de masques. A son retour, il se fait connaître en multipliant les conférences et les publications, notamment pour le musée de l’Homme.
En 1947, juste après la guerre et en grande partie à l’aide d’anciens résistants, il fonde les Expéditions Polaires Françaises (EPF), qui inaugurent des missions scientifiques de grande envergure tant en Arctique qu’en Antarctique, où il installe les bases Dumont d’Urville et Charcot. Grand défenseur de l’environnement à la fin de sa vie, il termine ses jours, selon son rêve, en Polynésie.

Atlas des trésors disparus

par Ophélie Chavaroche

Accroche : Les choses les plus précieuses ont une fâcheuse propension à disparaître.  » Vrais  » trésors constitués de pièces d’or mais aussi trésors artistiques, culturels ou naturels laissent derrière eux des énigmes que cet ouvrage tente de résoudre. On ne trouvera jamais le Graal ou l’Eldorado. En revanche, on retrouvera peut-être le Van Gogh volé dans un musée aux Pays-Bas pendant l’épidémie de Coronavirus ! Moins connue, une encyclopédie chinoise du XVe siècle, qui demeurera la plus vaste jusqu’à Wikipedia, disparut en grande partie dans un incendie en 1900.
Tout aussi insoupçonnée, une forêt de cyprès engloutie dans l’Alabama pourrait bien renfermer un trésor pharmacologique inestimable. Face à la disparition de la biodiversité, une île du grand nord norvégien abrite en sous-sol la Réserve mondiale des semences. Enfin, certains trésors resurgissent par miracle, comme les codex de Léonard de Vinci, victimes pendant 300 ans d’une erreur de cotation à la Bibliothèque nationale de Madrid.
Ce beau livre illustré de photos, de cartes et de plans suit les traces d’environ 80 trésors disparus au fil des siècles, en 256 pages et sept chapitres.

Urbex Session, le livre – Au-delà de cette limite… à vous de voir

par Raphaël Lopez, Marie de La Roche

Derrière les planches d’une palissade, par une porte dérobée ou au détour d’un chemin, se cachent des mondes étranges et secrets dont l’histoire, imaginaire ou réelle, provoque chez le visiteur un troublant frisson. Châteaux abandonnés, usines désaffectées, parcs d’attractions tombés dans l’oubli, cimetières de voitures, hôpitaux ouverts aux quatre vents, autant de sites où le temps s’est arrêté. Dans cet ouvrage, les auteurs redonnent vie à ces lieux oubliés.
Avec eux, découvrez des édifices incroyables, parfois intacts mais réduits au silence, délaissés par leurs habitants ou la communauté. Des photos exceptionnelles à l’esthétique soignée et une tension narrative héritée du polar provoquent une atmosphère haletante, dévoilant au grand jour le passé extravagant et mystérieux de ces paysages fantômes.